Agir en urgence
Héberger
Loger
Intégrer
Accompagner
les jeunes
Soigner
Former
Insérer par l'activité
économique

Soigner

Equalis accompagne les personnes en situation de précarité et d’exclusion, présentant des pathologies psychiatriques, en état de souffrance d’origine psychosociale ou atteintes de pathologies chroniques et invalidantes.

Equalis a développé une expertise sur le plan de la santé dans toute la Seine-et-Marne. Notre objectif : « Travailler en profondeur avec la personne pour l’accompagner sur les plans médical et social », explique Manuela Leneveu, cheffe de service des établissements et services médico-sociaux.

Une activité essentielle qui justifie un déménagement début 2020, vers un site dédié à Meaux qui réunira les trois dispositifs « Santé » d’Equalis consacrés à l’accompagnement des personnes précaires et à la rue : l’Equipe Mobile Psychiatrie (EMP), les Lits Halte Soins Santé (LHSS) et les Appartements de Coordination Thérapeutique (ACT).

L’Équipe Mobile Psychiatrie (EMP) composée d’un psychiatre, un psychologue, une infirmière et une éducatrice spécialisée, se déplace dans le nord de la Seine-et-Marne. Elle intervient à la demande des encadrants professionnels auprès des publics à la rue ou accompagnés dans des dispositifs d’insertion ou d’urgence.

Elle remplit quatre missions principales : « Favoriser l’accès aux soins dans les centres d’hébergement d’urgence d’Equalis ; assurer le rôle d’interface psycho-sociale entre les publics et les professionnels ; former et informer les équipes de travailleurs sociaux sur différentes pathologies ; aider et accompagner les personnes sortant de l’hôpital psychiatrique à rentrer dans le droit commun », indique Manuela Leneveu.

Le dispositif Lits Halte Soins Santé (LHSS) de Roissy-en-Brie est une structure médico-sociale qui offre une prise en charge d’hébergement aux personnes majeures et à la rue, nécessitant des soins, sans justifier d’une hospitalisation. La durée de séjour est de 2 mois renouvelable en fonction de l’état de santé de la personne. Ces personnes souffrent le plus souvent d’une pathologie aiguë. « On fait face à une recrudescence de cancers, de diabète et de tuberculose », remarque la cheffe de service.

Les Appartements de Coordination Thérapeutique (ACT) hébergent quant à eux les publics souffrant d’une pathologie chronique et invalidante, telle que le VIH ou le cancer, pour une durée 6 mois renouvelable.

En parallèle de ses trois dispositifs, Equalis dispose d’une permanence à l’hôpital de Meaux pour venir en aide aux personnes victimes d’addictions à des produits stupéfiants.

L’accès aux soins est primordial pour des personnes en situation de précarité et d’exclusion. Elles souffrent généralement d’une grande détresse morale et affective qui complique leur réinsertion et le retour à une autonomie sociale.

Les chiffres

180
demandes d’intervention en 2018 (dispositif EMP)
25
places (dispositif LHSS) et 53 bénéficiaires en 2018
198
demandes pour le dispositif LHSS
30
places (dispositif ACT) et 11 bénéficiaires en 2018

ACTION TERRAIN

Une esthéticienne pour soigner l’image de soi

Depuis mars 2018, une socio-esthéticienne organise une fois par mois des ateliers collectifs ou individuels auprès des publics malades intégrés aux dispositifs Lits Halte Soins Santé (LHSS) ou dans les Appartements de Coordination Thérapeutique (ACT) d’Equalis.
Le but : stimuler l’envie de s’occuper de soi et contribuer à redonner confiance aux personnes fragilisées.
C’est un rendez-vous qui permet aux publics accompagnés de se sentir bien, de retrouver l’estime de soi et d’adopter des bonnes pratiques : astuces peu onéreuses, conseils en maquillage ou en soin du visage. Une bulle de bien-être conviviale et très sollicitée… et pas uniquement par les femmes.

ACTION TERRAIN

Un homme à la rue obtient son droit à la retraite

Un homme de 69 ans, expulsé d’un squat insalubre, intègre le dispositif Lits Halte
Soins Santé (LHSS) à la suite d’une hospitalisation en psychiatrie. Il n’a aucun papier et n’a jamais ouvert ses droits. Les équipes d’Equalis engagent alors toutes les démarches administratives et obtiennent pour cet homme le droit à la retraite. Il bénéficie également d’un bilan de santé proposé par la Sécurité Sociale, ainsi que de tous les soins nécessaires relatifs à son âge. À la sortie du dispositif, les équipes d’Equalis l’orientent vers un Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD). Aujourd’hui, cet homme est autonome dans ses soins et dans sa vie quotidienne.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières actualités d'Equalis.

Union d'associations