Faire face à l'urgence
Héberger
Loger
Intégrer
Accompagner
les jeunes
Soigner
Former
Insérer par l'activité
économique

Visite de Pierre BÉDIER, Président du conseil départemental des Yvelines, aux chantiers d’insertion Equalis

Visite de Pierre BÉDIER, Président du conseil départemental des Yvelines, aux chantiers d'insertion Equalis

Le Président du conseil départemental des Yvelines (78), Pierre BÉDIER, a visité jeudi 8 octobre 2020 plusieurs chantiers d'insertion par l'activité économique gérés par l'association Equalis à Conflans-Sainte-Honorine.

Le Président du conseil départemental des Yvelines (78), Pierre BÉDIER, a visité jeudi 8 octobre 2020 plusieurs chantiers d’insertion par l’activité économique gérés par l’association Equalis à Conflans-Sainte-Honorine.

Pierre BÉDIER était accompagné de Catherine ARENOU, maire de Chanteloup-Les-Vignes, première vice-présidente de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, vice-présidente du département des Yvelines, et de Laurent BROSSE, maire de Conflans-Sainte-Honorine.

Les élus ont visité les cultures du jardin de Cocagne Equalis de Conflans-Sainte-Honorine, le jardin pédagogique, ainsi que la boutique de produits issus de l’agriculture biologique LES POT’IRONT.

« Toute la question est de savoir comment l’on peut dupliquer ce dispositif sur nos territoires, car la demande d’approvisionnement de légumes biologiques produits par des personnes en insertion, en circuit court et avec des normes économes en ressources, est considérable, notamment pour nos cantines scolaires », a commenté Pierre BÉDIER, qui réfléchit également à possibilité de créer des points de vente dans les halls de gare du territoire.

« Nous soutenons Equalis depuis le début car c’est une association que l’on connaît bien et qui a un vrai savoir-faire dans l’accompagnement des publics, a déclaré Catherine ARENOU, également Présidente de l’agence d’insertion professionnelle des Yvelines ActivitY’, qui accompagne financièrement les projets d’Equalis.

En témoigne Jessim, dont le parcours de vie a été bouleversé par sa rencontre avec les équipes Equalis, après deux périodes d’activité en insertion sur le chantier du Jardin de Cocagne. « Grâce aux équipes de l’association, j’ai résolu pas mal de problèmes. J’ai reçu une formation professionnelle dans l’agriculture et un accompagnement pour trouver un logement. Depuis j’ai été recruté de façon pérenne par Equalis, et désormais c’est moi qui forme d’autres salariés en insertion ».

Les élus se sont rendus par la suite à l’atelier d’insertion « De toutes façons », de Conflans-Sainte-Honorine, qui a pour objectif d’accompagner au quotidien des hommes et des femmes sur une activité de création textile (couture, retoucherie, confection de masques en tissus, etc.) leur permettant de reprendre un rythme et de construire un projet d’insertion sociale et professionnelle. Au total, 17 salariés travaillent sur ce chantier, avec le soutien de deux encadrants Equalis.

Au total, quatre chantiers de confection de masques Equalis ont été lancés depuis mai dans les Yvelines. « Ces chantiers sont éphémères, mais il faudrait les pérenniser car il y a beaucoup de demandes, explique Sabrina Ait-Si-Selmi, qui supervise pour Equalis l’atelier De Toutes Façons.

D’autres activités sont proposées dans les locaux de l’atelier : cours d’informatique ou de linguistique, formation aux techniques de repassage.

« L’offre de chantiers d’insertion est fondamentale pour un territoire, notamment pour les jeunes, a déclaré Laurent BROSSE. Beaucoup d’entre eux sont orientés par la mission locale, car nos services municipaux travaillent main dans la main avec l’association ».