Faire face à l'urgence
Héberger
Loger
Intégrer
Accompagner
les jeunes
Soigner
Former
Insérer par l'activité
économique

Coup de projecteur sur… le Jardin de Cocagne des Mureaux

Coup de projecteur sur… le Jardin de Cocagne des Mureaux

Le Jardin de Cocagne Equalis aux Mureaux a été mis à l’honneur au mois d’octobre avec la visite d'Audrey PULVAR et de la chaîne Slash TV de France Télévisions.

Le Jardin de Cocagne Equalis aux Mureaux (78) a été mis à l’honneur au mois d’octobre. Les salariés du chantier d’insertion par l’activité économique et professionnelle ont reçu la visite de l’ancienne journaliste Audrey PULVAR, aujourd’hui adjointe chargée de l’agriculture et de l’alimentation durable auprès d’Anne HIDALGO. Elle était accompagnée de Francois GARAY, maire de la ville des Mureaux. Ensemble, ils ont visité la ferme pédagogique, les productions de légumes cultivées par les salariés en insertion, ainsi que les salles de formation.

« Ce projet est en phase avec la façon dont on veut transformer ensemble l’agriculture de demain, main dans la main, avec les élus locaux, les associations et les citoyens », a déclaré Audrey PULVAR.

Le Jardin avait également accueilli quelques jours auparavant une équipe de la chaîne Slash TV, de France Télévisions, qui s’est intéressée au modèle proposé par ce chantier d’insertion dans le cadre d’un reportage à découvrir:

Le jardin des Mureaux, ouvert en 2010, accueille actuellement sur ses cinq hectares 20 salariés en insertion, souvent orientés par les missions locales et Pôle Emploi, et qui produisent de 150 à 200 paniers de légumes biologiques pas semaine.

« La terre est un support qui leur permet de retrouver confiance en eux, c’est ressourçant et apaisant pour des personnes qui ont pu être confrontées à une véritable détresse, avec un climat propice pour travailler des problématiques personnelles », explique Michel Cognard, encadrant technique dans les Jardins.

Un bien-être ressenti par les salariés, confirme Alexandre, qui travaille depuis plusieurs mois dans les Jardins : « Ici, on fait un métier noble. On nourrit les gens. L’évolution, entre la germination et la récolte, on la voit. C’est très gratifiant ». Outre les techniques agricoles, Alexandre s’est essayé au management. Il a été en charge de l’équipe des salariés pendant une semaine. Filmé pendant cette période, il a pu faire un retour d’expérience constructif avec les encadrants.

« Nous proposons bien sûr un savoir-faire technique, mais également l’apprentissage d’un savoir-être, a expliqué Fabienne, encadrante sur le chantier. A la fin de leur parcours dans les Jardins, les salariés en insertion se voient remettre une fiche d’acquis de compétences pour pouvoir se présenter chez un employeur. » Et mettre ainsi toutes les chances de leur côté, pour reprendre le chemin de l’emploi durable.

A lire aussi, dans la presse, l’article de 78 actu en cliquant ICI, et du Journal des deux Rives en cliquant ICI.